Gabriel Verret

La mort de Flash

Après près de vingt ans d’existence, la technologie Flash prendra sa retraite pour de bon cette année. En effet, son propriétaire, Adobe, va arrêter le support technique, la maintenance et les mises à jour à la fin 2020, probablement à la fin décembre.

Flash est réputé pour être gourmand en ressources, ce qui est très mauvais pour l’autonomie des portables. De plus, il est lent et présente plusieurs failles de sécurité.

Selon des statistiques, seulement 17% des utilisateurs du navigateur Google Chrome visitent des sites basés sur Flash.

La dernière bêta du navigateur Safari pour les développeurs, lancée le 22 janvier dernier, ne supporte déjà plus Flash. Impossible même de l’installer manuellement. Firefox le désactive par défaut depuis 2019, et le support sera retiré à la fin de l’année. Ce sera de même pour Internet Explorer et Edge.

Les développeurs sont invités à basculer sur des technologies plus récentes, comme HTML5 ou WebGL. Facebook compte encore beaucoup de jeux tournant avec Flash.

Sources